Je suis

Magali
SCHWEITZER

De Commerciale d’assurance à Sophrologue spécialisée en Aromachologie, voici mon parcours.

particulier

Particulier

solution-professionnelle

Professionnel

Mon Histoire

Cela remonte à mon enfance (6-7 ans), lors de laquelle j’ai perdu l’usage de mes jambes pendant plus d’une année et à l’âge ou l’on a envie de danser, courir, sauter, je me suis retrouvée immobile, emplâtrée sur un canapé…

Des troubles sont apparus, appelés TIC (Troubles Impulsifs du Comportement), et trop honte pour en parler à qui que se soit, je domptais ces troubles dans mon coin, en imaginant de l’eau fraiche qui coule le long de mes bras, je respirais plus amplement etc…des exercices qui me semblaient appropriés alors qu’évidemment, à cet âge là, la sophrologie ne faisait pas parti de mon langage !
Puis est arrivée la rééducation dans un endroit un peu spécial, et mes TIC sont devenus plus important car seule, désorienté avec un public fortement handicapé dans une institution spécialisée je ne trouvais pas ma place. La petite fille hypersensible, timide et introverti, ne se faisait pas de copains et s’isolait dans son mal être, la musique, la lecture, le dessin…

Dans les années 90 la sophrologie et  la psychologie n’étaient pas des choses faciles et j’avais trop honte pour en parler alors, encore, je domptais mes troubles dans mon coin.
Une fois rétablie sur ces 2 jambes, cette même petite fille cueillait tout les fleurs qu’elle trouvait (pâquerette, coquelicot, violette..), pour en faire des eaux florales,  tester leur tenue, leur senteur…je collectionnais les flacons de toute la famille, et aimait les sentir de temps en temps, impressionnée par l’effet que pouvait avoir les odeurs : l’envie de sourire, le dégoût, ou la curiosité, ressentir ces odeurs lors de moment de tristesse ou de colère , tout comme l’effet que peut avoir la musique sur nos humeurs et nos émotions.

Aujourd’hui mes TIC ont disparu et reviennent qu’en période de grand stress mais je les gères.
Peur que ces troubles soient “héréditaires”, la relaxation, la méditation, le yoga sont devenu rituels avec mes 2 enfants Lucas et Madisone
La séparation d’avec leur père, a accentué ces moments de complicité, pour les apaiser, les rassurer, les accompagner pendant cette période.

Les enfants sont mon coeur de cible car mon enfance et mes enfants ont, comme beaucoup, une vie émotionnelle riche et débordante que les adultes doivent accompagner tel un guide à ces côtés.

Je suis toujours timide, introvertie et hypersensible, mais aujourd’hui j’en fais une force pour vous accompagner et créer, avec toute mon empathie et ma bienveillance.

COntactez-moi

Allons plus loin AVEC l'alchimie des sens

Envie d’aller plus loin ensemble ?